Le Japon ouvre son kimono et lance une consultation publique pour son projet de loi sur la rĂ©forme du cannabis. Les contours de cette rĂ©forme apparaissent clairement. Une des propositions phares suggĂšre d’approuver le CBD dans l’alimentation. Possiblement une premiĂšre mondiale. BD & CBD Ă  la une au Japon? Oui, la BD japonaise fait aussi bouger le dĂ©bat.

En 2023, le Japon a approuvé une réforme de sa loi sur le cannabis qui date de 75 ans.

Voici le premier article de cette loi :

Article 1:
La prĂ©sente loi a pour objet de prĂ©venir les risques pour la santĂ© et la salubritĂ© causĂ©s par l’abus de cannabis et de contribuer ainsi au bienĂȘtre public, en conjonction avec la loi sur le contrĂŽle des stupĂ©fiants et des substances psychotropes (loi n° 14 de 1953), en mettant en Ɠuvre les rĂšglementations nĂ©cessaires pour assurer la culture appropriĂ©e des plantes de cannabis.

Les modifications apportĂ©es visent Ă  prĂ©ciser la rĂšglementation en place tout en levant l’interdiction des produits mĂ©dicaux dĂ©rivĂ©s du cannabis au Japon.
Le THC continuera d’ĂȘtre traitĂ© comme un produit dangereux mĂȘme si l’utilisation d’Epidiolex est maintenant lĂ©gale.
La culture du chanvre à des fins médicales sera aussi permise. Les autorités espÚrent que ces précisions apporteront plus de clarté et permettront de mieux soutenir son industrie du CBD.

Dans la mĂȘme semaine, un autre produit reliĂ© au cannabis nous arrive du Japon.

Le tome II de la saga Tokyo Vice sera bientÎt disponible au Québec et ailleurs.
Voici la description du second album sur leslibraires.ca :

La suite des aventures de Sento Morio, un pĂšre de famille passionnĂ© d’horticulture, qui se lance dans la culture rentable du cannabis pour sauver sa boutique. Il se fixe pour objectif de proposer le meilleur cannabis du Japon, mais cette plante est interdite dans le pays.

Est-ce que la BD à une influence sur les législateurs?

Quand la culture impose ses thĂšmes, les citoyens trouvent des voies alternatives pour se faire une tĂȘte sur les sujets de l’heure.