Combien de zéros dans un milliard?
Neuf.
131 000 000 000. 00 $ CAN, c’est donc 131 milliards de dollars.

On en parle souvent sur Bon Stock… 
Mais les chiffres sont parfois plus éloquents.

Collectivement, les Canadiens ont perdu 131 milliards de dollars suite à leurs investissements dans l’industrie du cannabis. 
C’est l’équivalent de 43 000 $ par citoyen canadien…
Est-ce vraiment raisonnable? 
Et si on comparait au bon cout des «quatre plants  maison»?

Chiffrer le manque à gagner

C’est l’occasion de tenter de chiffrer le cout des quatre plants maison pour l’industrie canadienne. La Cour suprême du Canada est venue faire un tour dans la cour de M.Legault et on devrait bientôt une réponse définitive.

Et si la cause des «4 plants  maison» gagnait?
En cachette, beaucoup de membres de l’industrie sont contre.
Est-ce que l’industrie va apprécier une réponse positive de la CSC?

Combien de vente «perdues»?

Pour en savoir plus sur la consommation des Québécois…

Imaginons 100 000 personnes qui se lanceraient dans la culture de quatre plants.
C’est ridicule?

La journaliste Isabelle Morin de La Presse écrit ceci le 27 avril 2022 :

«… la situation au Québec, où 53 % de la population entretient une forme de potager — 6 % ayant commencé à le faire durant la pandémie — et où 8 % souhaite s’y adonner pour la première fois cette saison. Ce pourcentage classe la province au deuxième rang au Canada pour le nombre de ses nouveaux adeptes, ex æquo avec l’Ontario et derrière les provinces de l’Atlantique.»

Bon c’est les vieux encore! Ben non.

Le développement de compétences importantes pour le futur
Le développement de compétences importantes pour le futur


Les jeunes et le jardinage: une nouvelle passion

Sylvain Charlebois, le directeur du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie, armé d’un sondage sur les habitudes de jardinage des Canadiens réalisé avec la firme Angus Reid, affirme que «de plus en plus de jeunes ont l’intention de s’initier au jardinage et   ils représentent près de la moitié des nouveaux jardiniers au Québec.»

On disait 100 000 mariculteurs. Intérieur, extérieur.
4 plants avec beaucoup d’amour. 500 g par an.
Optimiste le 500 g. En intérieur, une livre selon un cultivateur d’expérience.

En extérieur?

Selon un second cultivateur d’expérience, 2000 g. Une livre grosso modo.
+ de l’amour, une bonne génétique et un bel été, précise-t-il.
Une moyenne, disons de 1000 g par personne.
100 000 mariculteurs X 1000 g = 100 000 000 g.
100 000 000 g à 4 $ = 400 000 000 $

HEIN!

400 millions de dollars qui échappent à l’industrie et au gouvernement?
53 % de la population québécoise à «une forme de potager».
Descendons notre hypothèse à 50 000 mariculteurs.
Et diminuons la récolte de moitié.

Juste 100 millions de dollars…

La modération a bien meilleur goût

Ça fait réfléchir la Cour suprême dans la cour de M. Legault.
Et 100 millions versus les 131 milliards «perdus» par l’industrie aussi.
Pour les citoyens, c’est la joie de jardiner avec une prétention scientifique.
Le meilleur des deux mondes.
Et quand on sait cultiver du cannabis, on peut se lancer dans n’importe quel type de potager.
Il n’y a pas de circuit plus court! 

Les «quatre plants  maison».
Un bon coup pour tout le monde.