Bon Stock s’est endormi sur ce dossier publiĂ© fin fĂ©vrier 2024. Mais il est toujours aussi pertinent.

Les donnĂ©es de ce sondage proviennent de l’analyse des rĂ©ponses des LigĂ©riens qui ont participĂ© Ă  l’enquĂȘte nationale BaromĂštre de SantĂ© publique France 2021.

Cette enquĂȘte s’intĂ©resse Ă  l’évolution de la consommation de cannabis parmi les habitants (18 Ă  64 ans) des Pays de la Loire.

  • Quels sont les principaux rĂ©sultats concernant l’expĂ©rimentation du cannabis en Pays de la Loire?
    • En 2021, 47% des LigĂ©riens ĂągĂ©s de 18 Ă  64 ans dĂ©clarent avoir dĂ©jĂ  consommĂ© ou goĂ»tĂ© du cannabis au cours de leur vie, ce qui reprĂ©sente prĂšs d’un LigĂ©rien sur deux.
    • La proportion de personnes ayant expĂ©rimentĂ© le cannabis est maximale entre 30 et 49 ans, atteignant 57% dans cette tranche d’Ăąge.
    • Les hommes ont plus souvent expĂ©rimentĂ© le cannabis que les femmes, avec 52% des hommes et 41% des femmes ayant dĂ©jĂ  consommĂ© du cannabis parmi les 18-64 ans.Ces rĂ©sultats mettent en lumiĂšre une prĂ©valence significative de l’expĂ©rimentation du cannabis en Pays de la Loire, avec une tendance plus marquĂ©e chez les hommes et les personnes ĂągĂ©es de 30 Ă  49 ans.
  • Quelles sont les caractĂ©ristiques des personnes les plus susceptibles de consommer rĂ©guliĂšrement du cannabis dans la rĂ©gion?
    • Environ 3% des LigĂ©riens ĂągĂ©s de 18 Ă  64 ans dĂ©clarent une consommation rĂ©guliĂšre de cannabis, ce qui correspond Ă  avoir consommĂ© au moins dix fois dans le mois.
    • Les hommes sont cinq fois plus nombreux que les femmes Ă  dĂ©clarer un usage rĂ©gulier de cannabis, avec 4,8% des hommes contre 0,8% des femmes.
    • Les jeunes hommes sont particuliĂšrement concernĂ©s, avec 8% des hommes ĂągĂ©s de 18 Ă  34 ans dĂ©clarant une consommation rĂ©guliĂšre de cannabis, soit un homme sur douze dans cette classe d’Ăąge.
  • Comment a Ă©voluĂ© la consommation de cannabis au cours des dix derniĂšres annĂ©es en Pays de la Loire?
    • Le taux de personnes ayant expĂ©rimentĂ© le cannabis est passĂ© de 26% en 2005 Ă  47% en 2021, montrant une augmentation significative de l’expĂ©rimentation au fil des annĂ©es.
    • Pour l’usage de cannabis dans l’annĂ©e, les taux observĂ©s sur les annĂ©es 2014, 2017 et 2021 sont supĂ©rieurs Ă  ceux des annĂ©es prĂ©cĂ©dentes, passant de 7,4% en 2005 Ă  10,2% en 2021.
    • En ce qui concerne l’usage dans le mois, les taux ont Ă©galement augmentĂ©, passant de 4,1% en 2005 Ă  6,7% en 2021.
    • Concernant l’usage rĂ©gulier de cannabis, les taux fluctuent de maniĂšre importante dans la rĂ©gion, mais au niveau national, on observe une baisse entre 2017 et 2021, principalement chez les 18-34 ans
  • Les dĂ©tails qui clashent?

Bon Stock n’arrive pas Ă  rĂ©concilier ces deux faits:

Les diplomĂ©Es (≄ baccalaurĂ©at) dĂ©clarent plus frĂ©quemment avoir consommĂ© du cannabis (52 %) que les diplomĂ©Es avec moins qu’un bac (38 %).

L’usage du cannabis est plus frĂ©quent parmi les habitants les plus modestes pour toutes les frĂ©quences de consommation. 

Revenus + faibles

Revenu + élevés

Consommation annuelle14%7%
Consommation mensuelle8%3%
Consommation réguliÚre (10 X mois)5,8%1%

Bon Stock est curieux de connaitre vos hypothĂšses.